DEUX EXPOSITIONS À VENIR

VERNISSAGES LE 3 FÉVRIER 2023 à 18h

DUOSHOW: “ÉROS OU LES FANTASMAGORIES DE L’AMOUR”
AVEC LÉO FOURDRINIER & MARINE LUSZPINSKI

 

💖 VERNISSAGE VENDREDI 3 FÉVRIER À 18H 💖

« Éros ou les fantasmagories de l’amour » par Léo Fourdrinier et Marine Luszpinski. 
Exposition à la galerie l’axolotl du 3 février au 18 mars 2023
Commissariat Yann Pérol 

« De la Passionata à Tutti prima, Marine et Léo font chavirer nos coeurs en abordant à l’unisson l’intime, le leur et le nôtre, de façon autobiographique ou en une tentative de langage universel et atemporel. Il fallait au moins que la divinité primordiale de l’Amour soit de la partie sous forme de personnage ithyphallique nous faisant louvoyer entre l’exubérance de Priape et la fragilité toute humaine des sentiments. 

Cette exposition met en échos les oeuvres avec la complicité artistique de Marine Luszpinski et de Léo Fourdrinier, le dessin côtoie la sculpture et la partition ainsi offerte télescope le brin de folie et la mélancolie, le témoignage sensible et la fulgurance de l’émotion, l’humour et la trivialité. »




💌 Duoshow « Éros ou les fantasmagories de l’amour »
🗓 Du 3 Février au 18 Mars 2023, galerie l’axolotl, 26 Rue Chevalier Paul, 83000 Toulon
🔎 Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 18h

GROUPSHOW: “SORRY JUSTIN
Avec : Sonny Calistri, Flavien Laboirie, Michaël Sellam, Marine Luszpinski, Igor Tourgueniev, Stéphanie Slimani, Kevin Pardo, Anne-Laure Bonte, Rémi Boinot, Etienne Ladygagagosian, Yann Pérol.

 

💖 VERNISSAGE VENDREDI 3 FÉVRIER À 18H 💖

Exposition à la galerie l’axolotl du 3 février au 18 mars 2023
Commissariat Yann Pérol

Les plateformes génératives d’images sont contraintes à l’empêchement habituel et pudibond qui consiste en un effacement du corps dans ses caractéristiques sexuelles : pas ou peu de nudité ou encore moins de sexualité, voici l’impératif ! Il n’en fallait pas moins pour proposer à des artistes de tenter de déjouer cette mascarade ridicule. La censure avait déjà été appliquée, sur et par les réseaux sociaux, au téton féminin (rendu par la même pornographique) pour des raisons crétines, aujourd’hui après la discrimination en flou voici une étape supplémentaire : c’est le vocabulaire lui-même qui est visé et censuré par les applications  (la liste des mots bannis est inépuisable).
 
On réarme tout de go avec Justin Bieber et Bacchus et la figure puissamment homoérotique du peintre baroque italien Guido Reni. Le protocole donné aux artistes est le suivant : “Justin Bieber en Bacchus par Guido Reni”, amorce textuelle que chaque artiste doit triturer ou compléter pour que l’IA choisie au hasard génère une image. La morale créera immédiatement l’abject en miroir de la bêtise, et la poésie ou l’humour seront les portes ouvertes à l’imagerie décomplexée et décalée.
 
💌 Groupshow “Sorry Justin”
🗓 Du 3 Février au 18 Mars 2023, galerie l’axolotl, 26 Rue Chevalier Paul, 83000 Toulon
🔎 Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 18h